De nombreuses personnes consultent un psychologue afin de recevoir des conseils pour identifier leurs forces et leurs capacités. Ces personnes se posent généralement la question suivante :

« Docteur, j’ai l’impression de n’être bon à rien, je ne semble pas avoir de talent inné. Cependant, je suis à un certain moment de ma vie où je dois prendre des décisions concernant mon orientation professionnelle et j’ai besoin d’une aide assertive pour déterminer quelles sont mes véritables aptitudes. »

La plupart des gens en arrivent à la conclusion que le fait de ne pas avoir de réponse immédiate à une telle question signifie qu’ils ne sont bons à rien. Malheureusement, cette façon de penser est nuisible et improductive.

Bien au-delà de cela, affirmer que vous n’avez aucune compétence dans quelque domaine que ce soit ne reflète en rien la réalité du processus qui consiste à devenir bon dans un domaine.

De nombreux experts en coaching ainsi que des psychologues pensent que pour maîtriser pleinement une compétence, il faut 10 000 heures de pratique.

C’est vrai, le « don » n’est qu’un mythe, car ce qui développe vraiment le talent, c’est la pratique. Maintenant, pouvez-vous vous imaginer en train de pratiquer dix mille heures d’une activité quelconque ? La réponse peut être un indice de la réponse que vous cherchez.

Découvrez d’autres conseils pour identifier vos compétences.

1. Soyez curieux

Soyez attentif à tout ce qui vous entoure, comme si vous étiez un enfant qui vient de découvrir le monde. Posez des questions, essayez de savoir comment tout fonctionne.

Faites un effort pour comprendre le processus de toutes les choses qui entourent votre vie. Développer un esprit véritablement curieux est la première étape pour découvrir votre passion. Lisez beaucoup, même si c’est wikipedia, c’est un bon début.

2. Ignorer l’opinion des autres

De nombreuses personnes sont gênées très tôt par la notion de ce qui est « cool » et « pas cool », généralement imposée par les autres.

La plupart des gens essaient de prescrire ce type de comportement aux adolescents, aux lycéens et aux étudiants, mais il peut persister tout au long de l’âge adulte, surtout chez ceux qui n’ont pas développé leur esprit critique.

Ne vous inquiétez pas de ce que les autres pensent. Ne soyez pas gêné d’aller à la bibliothèque pour faire des recherches sur les vers de terre, par exemple.

3. Participez

En plus de tout apprendre, essayez de pratiquer autant d’activités que possible. Si vous avez déjà une passion pour la musique, par exemple, pourquoi ne pas prendre des cours de piano ? Ou s’est soudainement intéressé à la menuiserie, courue après des cours d’initiation.

Et ne vous inquiétez pas si rien ne marche tout de suite. N’oubliez pas que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. La réponse que vous devez trouver ici est la suivante : aimez-vous apprendre et essayer de développer ces compétences ?

4. Entre le non-cercle

L’étape suivante consiste à entrer en contact avec des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous de préférence des personnes qui sont déjà compétentes dans leur domaine.

Tout à coup, vous pourriez trouver un excellent mentor pour vous aider à développer votre talent. Cultivez des amitiés avec des personnes qui vous soutiennent dans votre démarche et qui croient en votre nouvelle passion.

5. Ne pas forcer la barre

Souvent, vous aurez un intérêt initial pour quelque chose, mais le « feu » s’estompera rapidement lorsque vous découvrirez des aspects auxquels vous ne vous identifiez pas.

Ne vous inquiétez pas, soyez simplement prêt à reconnaître que l’intérêt est terminé et à passer à autre chose. Le vrai truc est de réaliser quand la passion est vraiment terminée.

6. Demandez l’avis d’un professionnel

De nombreux psychologues apportent leur aide par le biais du mentorat, de la thérapie et de l’acquisition de compétences.

Grâce à divers tests, à une analyse de la personnalité et à des conversations plus approfondies, le professionnel est en mesure d’identifier vos véritables passions dans la vie et de créer un plan pour que vous puissiez développer ces compétences jusqu’à ce que vous maîtrisiez pleinement vos talents.

Éliminer une fois pour toutes la peur de ne pas être bon en quoi que ce soit.

N’oubliez pas que nous sommes tous capables de tout, il suffit de savoir ce que nous voulons, puis d’aller de l’avant avec nos objectifs !

Les personnes qui ont lu ce texte ont également été intéressées par :

L’intelligence émotionnelle est cruciale pour l’évolution de la carrière

L’intelligence émotionnelle peut être la clé du succès pour vous et vos projets, comme l’expliquent les psychologues dans ce texte. 

Frustration

La frustration semble être un sentiment récurrent dans la vie quotidienne de nombreuses personnes. En savoir plus sur la frustration et savoir quand il est temps de consulter un psychologue

« Frogging » au travail

Avaler des crapauds au travail est une attitude qui, à long terme, peut nuire gravement à la santé émotionnelle, voire physique, d’un individu.