La dynamique de groupe est une ressource largement utilisée dans les processus de sélection, des micro-entreprises aux grandes entreprises nationales et multinationales.

Il est donc important de considérer la dynamique comme un événement ayant la même formalité qu’un entretien d’embauche et qui, par conséquent, mérite l’attention et le soin nécessaires.

On a sélectionné quelques conseils pour vous permettre de bien réussir votre future dynamique de groupe, en évitant les gaffes et les erreurs qui pourraient diminuer vos chances de remporter le poste que vous convoitez.

1 – Connaître son côté professionnel

Évaluez votre profil professionnel.

Déterminez quels sont vos points forts et vos points faibles sur le plan professionnel et dressez la liste de vos objectifs de carrière à court et à long terme.

De cette façon, vous êtes préparé à vous présenter dans la dynamique de groupe et vous serez conscient de vos objectifs et de vos désirs en tant que professionnel au sein de cette entreprise.

2 – Collecter des informations sur l’entreprise

Obtenez le plus d’informations possible sur l’entreprise que vous souhaitez rejoindre.

Recherchez ce que l’entreprise produit ou les services qu’elle fournit, quelles sont les valeurs de l’entreprise, découvrez qui est le PDG et si l’entreprise participe à des programmes sociaux ou à des projets durables, entre autres informations pertinentes.

Plus vous en saurez sur l’entreprise, mieux ce sera pour vous, car vous montrerez non seulement votre intérêt pour le poste, mais aussi pour le profil de votre futur employeur.

Vous aurez ainsi une longueur d’avance sur ceux qui ne savent même pas ce que fait l’entreprise.

3 – Éviter les constrictions

La dynamique de groupe peut prendre de 3 à 5 heures.

Réservez donc toute votre matinée ou votre après-midi pour cette activité.

Il serait très embarrassant de devoir demander à partir plus tôt pendant le processus de sélection.

Vous seriez déjà en train de « partir du mauvais pied ».

Si vous travaillez, demandez des congés et prenez votre temps pour participer à la dynamique sans précipitation.

4 – Bonnes pratiques lors de la dynamique de groupe

Certaines attitudes peuvent vous permettre de vous démarquer dans le groupe ou de faire échouer la dynamique et votre position.

Découvrez ce que vous devez faire et ce que vous devez éviter lors d’une dynamique dans un processus de sélection :

  • Apprenez à discerner quand c’est votre tour de parler et quand c’est votre tour d’écouter et d’être attentif à la dynamique des autres ;
  • Soyez attentif à toutes les parties de la dynamique et essayez de ne pas vous laisser distraire par votre téléphone portable ou des conversations annexes, cela peut ruiner vos chances ;
  • Soyez succinct et ne parlez pas trop, faites preuve d’objectivité en ne répondant qu’à ce qui vous a été demandé, de manière polie et intelligente ;
  • N’apprenez pas par cœur des phrases toutes faites pour essayer d’impressionner l’équipe RH qui applique la dynamique, soyez vous-même ;
  • N’ayez pas peur d’être le premier à faire quelque chose. L’initiative est une qualité très recherchée par les employeurs, mais évitez d’écraser le tour des autres ;

Les problèmes présentés dans la dynamique de groupe ont besoin de solutions, ne désespérez pas et essayez d’utiliser la créativité pour donner des idées pour résoudre ces questions.

5 – Gardez un œil sur les postes vacants

Après avoir participé à la dynamique de groupe, de nombreux candidats finissent par rentrer chez eux et oublient de rester en contact avec l’entreprise pour qu’elle se souvienne de votre existence.

Un conseil si vous n’êtes pas embauché cette fois-ci, mais que vous êtes intéressé à travailler dans l’entreprise, est d’envoyer un e-mail de remerciement pour cette opportunité, même si vous savez déjà que vous n’avez pas été retenu, et de montrer votre intérêt à participer aux futurs processus de sélection.