La gestion des ressources humaines est une préoccupation majeure au cœur de toutes entreprises, quelles que soient les tailles de celles-ci. L’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) des employés bat au rythme de l’évolution législative ainsi que des besoins typiques de chaque salarié. C’est dans cette optique que les tickets restaurant et les chèques cadeaux deviennent magiques et importants.

Les titres-restaurant, premiers facteurs d’amélioration de la QVT

Les titres-restaurant, de par leur définition légale, sont des titres spéciaux de paiement qui permettent aux salariés de s’acquitter d’un repas consommé au restaurant. Ordonnée par le code de travail, l’émission de ces tickets-restaurant est originairement une obligation pour tout employeur afin de valoriser les avantages sociaux des employés. Émis sous deux formes différentes, les titres-restaurant comprennent les formats papiers ou ceux sous format dématérialisé. Concrètement, le chèque restaurant est une monnaie scripturale dotée d’une valeur prédéfinie que les employeurs s’octroient auprès de certains fournisseurs, afin de satisfaire leurs salariés. Suivant le principe d’égalité, ils ne peuvent offrir des titres-restaurant qu’à condition que tous les employés, quels que soient leurs âges, leur ancienneté et leur poste, en bénéficient. Les tickets restaurant sont donnés en sus du salaire et se conjuguent généralement au pluriel. Émis en masse, ils sont utilisables dans les trois mois d’émission et n’ont qu’une seule affectation, qui est l’acquittement du prix d’un repas ou d’une prestation alimentaire. En parallèle aux titres-restaurant, les titres cadeaux, incluant les chèques cadeaux, sont aussi des solutions d’amélioration de la QVT.

Les titres cadeaux, des avantages sociaux rentables

Dans le cadre de l’amélioration de la QVT, la reconnaissance est une réelle fidélisation des salariés. Les rétributions en temps réel, à ne citer que les primes et les titres cadeaux, sont des actions de la gestion de ressources humaines très appréciées au niveau des salariés. L’employeur a le choix entre les cheques cadeaux, les cartes cadeaux et les plateformes en ligne, pour montrer leur reconnaissance. Également désignés comme de bons d’achat, ils ne sont octroyés que pour les salariés proprement dits, c’est-à-dire : titulaires des contrats de travail. Néanmoins, il existe des règles à respecter. Les titres cadeaux doivent être reliés à un événement Urssaf (mariages, PACS, Noël ou encore rentrée scolaire, etc.), à une affectation cohérente…

Solutions QVT, quand l’épanouissement au travail rime avec l’achat

Les titres-restaurant ainsi que les titres cadeaux représentent de réelles solutions pour la gestion des ressources humaines dont le but est de fidéliser les salariés, sous plusieurs catégories. N’étant pas inclues dans le salaire, ces améliorations sont donc exonérées de charges fiscales, soit d’Impôt sur le revenu. Cela devrait susciter un intérêt majeur et devenir une source de motivation. Cela permet d’accroître le pouvoir d’achat des salariés et a un impact économique par ricochet. Par ailleurs, l’achat via des titres-restaurant et titres cadeaux est synonyme de liberté et d’adaptation optimale suivant les besoins de chaque salarié. Il permet un épanouissement personnel ainsi qu’un bien-être collectif.