Comprendre les enjeux de la santé mentale au travail

santé mentale au travail

Publié le : 24 octobre 20237 mins de lecture

Le bien-être au travail ne relève plus seulement de facteurs théoriques, jamais pris en compte dans les stratégies de fonctionnement des entreprises. Les enjeux autour du bien-être en milieu professionnel représentent désormais des questions qu’il est essentiel de prendre en compte pour optimiser l’implication et la productivité des employés. Dans cette démarche, il revient à l’entreprise de veiller aussi souvent que possible à préserver la santé mentale de ses salariés. Les actions à poser doivent couvrir deux principaux axes : la sensibilisation / formation et le réajustement des conditions de travail.

Gestion des ressources humaines (RH) : en quoi est-il primordial de prendre en compte la santé mentale ?

Lorsque des personnes interviennent au sein d’une entreprise, elles ne sont pas seulement définies par leurs compétences ou par leurs missions. Avant même de faire partie de l’équipe de l’entreprise, elles existaient en tant que personnes à part entière, avec leurs préférences, leurs forces et faiblesses, leurs penchants naturels, leurs croyances, etc. Au vu de cette réalité, l’employeur doit s’assurer de créer un environnement de travail dans lequel les valeurs et attentes de chacun s’épanouissent pleinement.

Pour chaque salarié, l’employeur doit, dans une démarche de responsabilité, créer le contexte et offrir les moyens lui permettant de préserver sa santé mentale au travail, en tout temps. En agissant ainsi en tant que chef d’entreprise, vous démontrez à vos employés qu’ils ne représentent pas juste des identifiants dans vos systèmes de gestion. Vous leur donnez l’image d’un dirigeant qui se préoccupe du bien-être de ses collaborateurs. La plupart de vos salariés n’hésiteront pas à fournir un maximum d’efforts pour exécuter les tâches que vous leur confierez. Puisque vous faites le nécessaire pour qu’ils se sentent bien, ils pourront facilement considérer que vous méritez un déploiement d’énergie maximal de leur part.

La santé mentale au travail a un impact direct sur la productivité. L’accroissement du niveau d’implication des employés induit d’office une augmentation de la quantité de travail qu’ils fournissent. Logiquement, la productivité s’en trouve améliorée. Par ailleurs, lorsque le bien-être d’une personne est optimisé, les conditions mentales dans lesquelles elle se trouve lui permettent d’être plus efficace au travail. En l’absence de préoccupations majeures occupant ses pensées, l’employé se concentre plus facilement sur son travail. De même, lorsqu’il n’a pas des troubles de la santé mentale, il n’est pas pensif et distrait ; il commet moins d’erreurs. Pour toutes ces raisons, les entreprises doivent régulièrement prendre soin de la santé mentale de leurs salariés.

Comment inclure la santé mentale dans les stratégies de gestion du personnel ?

La santé mentale au travail représente un enjeu stratégique. Pour prendre soin de ses employés en accordant de l’importance à leur santé mentale dans les stratégies de gestion du personnel, il convient de savoir identifier les collaborateurs ayant des problèmes de santé mentale. Ces problèmes se manifestent avec des niveaux de gravité variables. En outre, leurs causes proviennent parfois de la vie personnelle, tout comme elles peuvent être liées à l’environnement de travail. En vue d’identifier les employés faisant face à des troubles de la santé mentale, vous pouvez vous aider de certains signes :

  • baisse subite de la productivité ;
  • des retards systématiques, notamment pour un employé habitué à la ponctualité ;
  • des sautes d’humeur régulières, de l’irritabilité ou tout autre changement de comportement ;
  • difficultés à accomplir des missions simples ou à atteindre les résultats attendus ;
  • une mise en retrait sociale par rapport à ses collègues ;
  • etc.

En dehors des signes ci-dessus, d’autres indicateurs peuvent amener à soupçonner un mal-être. Lorsqu’un employé demande des congés ou prend des permissions de façon récurrente, il peut s’agir d’un indice d’une situation de détresse mentale. Il en va de même pour un employé habituellement impliqué, qui commence subitement à manquer les réunions, à fuir ses responsabilités habituelles, etc.

Santé mentale au travail : sensibiliser les salariés et créer les conditions pour améliorer le bien-être mental

En vue de permettre aux salariés de bénéficier d’un bien-être optimal, il convient de les informer sur les enjeux de la santé mentale au travail. La sensibilisation à la santé mentale peut être individuelle, tout comme elle peut se présenter sous la forme de formations de groupe.

Lors des échanges annuels avec chaque employé ou dans le cadre de discussions informelles, il est possible d’évoquer le sujet de la santé mentale. Cette option ne convient toutefois que si le chargé des ressources humaines ou le dirigeant a suffisamment documenté la question. Autrement, il serait préférable de faire appel à des experts des questions de santé mentale au travail. Lorsque des experts s’occupent de la sensibilisation à la santé mentale, ils planifient des entretiens avec chaque employé, ou organisent des séminaires destinés au personnel.

En parallèle à la sensibilisation, l’environnement de travail doit être propice à une bonne santé mentale. Le cadre professionnel ne doit pas être à l’origine du mal-être du salarié. Mieux, si des situations de la vie personnelle tendent à créer des troubles de la santé mentale, le cadre de travail doit pouvoir aider le salarié à se sentir mieux. En ce sens, les critiques adressées aux salariés doivent être constructives, afin qu’aucun travailleur ne se sente dévalorisé. Les efforts fournis et les excellents résultats doivent être encouragés, par des sorties d’entreprise, des fêtes d’entreprise, des récompenses, des bonus, etc. Il faut également cultiver l’empathie et amener les travailleurs à faire preuve de compréhension mutuelle. Les entretiens individuels entre le dirigeant (ou le département RH) et chaque salarié doivent aussi être régulières. Ils permettent de mettre le travailleur en confiance et d’évaluer sa situation, facilitant ainsi la préservation de sa santé mentale.

Plan du site